Beauty, Style, Test

TEST & SWATCH: Le Mattemoiselle de Fenty Beauty, coup de marketing ou coup de coeur?

L’accro au maquillage que je suis ne pouvait pas passer à coté de Fenty Beauty… Bien sûr.

Je n’aime pas vraiment Rihanna, et j’avoue que j’avais un peu peur que ce soit juste un coup commercial, mais en même temps j’adore les marques Kendo (Kat Von D et Marc Jacobs Beauty par exemple) dont la qualité est juste dingue. Alors après avoir testé le Pro Filter et les Match Stix (dont je vous parle bientôt, promis), j’ai jeté mon dévolu sur le nouveau rouge à lèvre Mattemoiselle… Je ne sais même plus combien de rouge à lèvres j’ai, je n’ose pas les compter, mais on doit bien avoisiner les 60… A force de les collectionner, j’ai des attentes assez élevées, surtout pour un tel lancement qui a fait autant de bruit.

Alors, les Mattemoiselles : coup de marketing ou vrai produit coup de cœur ?

 

PACKAGING

Tout d’abord, le packaging ! Assez mignon à première vue et assez élégant avec sa forme à facette et sa couleur métallique rose gold, mais un peu cheap quand on y regarde de plus près. Vu le prix, et compte tenu de la qualité des packaging des autres marques du groupe, je m’attendais à mieux. Je trouve ce tube pas très qualitatif avec son étui plastique. Il a l’air fragile, et j’ai peur qu’il ne survive pas à ma délicatesse légendaire et à mon sac à main. Bon, l’avantage du plastique, c’est qu’il est très léger.

Un point que je voulais absolument aborder, c’est la contenance…. Les rouges à lèvres contiennent souvent 3g de produit, quand là il n’y en a que 1,7g pour 18€. Niveau quantité prix, c’est vraiment moyen. En fait, il revient au prix d’un rouge à lèvres de luxe si on se base sur le ratio quantité/prix.

 

CONFORT

Un des rouges à lèvres les plus confortable que j’ai testé, ça c’est sûr ! Malgré sa texture crémeuse qui n’accroche pas du tout, je le trouve très léger sur les lèvres, surtout pour un rouge à lèvres. Il glisse et offre une couleur intense et vibrante dès le premier passage, ce qui est un très bon point. On peut clairement dire que la pigmentation c’est THE point fort de ce produit.

Malgré le rendu mat, il est très hydratant et très confortable.

 

APPLICATION

Concernant l’application, je ne suis pas hyper convaincue… La forme de l’embout n’est pas exceptionnelle et assez peu précise, Compte tenue de la « crémeusité » du produit (ça se dit, ça ?), je veux dire que ce rouge à lèvre est tellement crémeux qu’il fond un peu, le raisin change de forme très rapidement et il devient de plus en plus difficile de dessiner correctement le contour des lèvres.

Par contre j’apprécie la finesse du bâton qui rattrape un peu sa forme pour garder un tant soit peu de précision, même après qu’il se soit déformé.

 

FINI

Ces rouges à lèvres sont supposés être mats, et si c’est totalement le cas pour Ma Damn !,  je trouve Spanked pas si mat mat que ça. Bien sûr, difficile de retrouver une matité parfaite avec un rouge à lèvres. Si on veut du mat mat, il faut souvent plus se tourner vers les encres à lèvres.

 

TENUE

Alors là, je suis très mitigée. D’un côté, j’adore le fait que la couleur reste vibrante et ne bouge pas du tout ! Comprenez qu’une fois que vous l’avez posée, la couleur restera aussi lumineuse et fraiche qu’à l’application, elle ne se ternie pas et reste intense et vibrante.

Ce n’est pas un rouge à lèvre liquide, donc la tenue est bien sur moins bonne, c’est normal, mais la couleur reste sur mes lèvres 4 ou 5 heures avant de vraiment avoir besoin d’une retouche.

Par contre, mon plus gros problème avec ce produit, c’est qu’il transfert. J’en ai sur les dents, sur les verres, sur mes mains si je les passe trop près de mes lèvres, et même sur les joues des fois (je n’ai pas trop compris comment, mais bon.). J’ai rarement vu ça : il ne sèche pas du tout ! Même après 4 ou 5 heures, si vous faites un bisou à votre main, vous aurez une belle trace de vos lèvres. Autant vous dire que mon amoureux ne l’aime pas du tout… A cause de ce problème de transfert, il arrive inévitablement un moment où je dois le retoucher, parce que je n’en ai plus sur une zone des lèvres.

Je trouve aussi qu’il file un peu dans les plis, ce qui est moyen…

Un autre détail, c’est qu’il « transfert » même dans son étui. J’ai rarement eu un produit aussi auto-salissant. Après chaque application, je suis obligée d’essuyer un peu le tube, ce qui ne m’étais jamais arrivé. La texture est tellement crémeuse qu’elle « coule » un peu.

 

TEINTES

Elles sont belles et originales, mais il y en a trop peu que je peux porter. Les deux que j’ai achetées (Ma Damn et Spanked) sont presque les seules que j’oserai utiliser tous les jours. Je ne suis pas très fan des teintes violettes, bleues ou vertes, je suis plus conventionnelle en terme de couleur sur les lèvres. La teinte Candy Venom (un beau rose) est sympa, mais un peu trop flashy à mon gout (en tout cas en cette saison).

  • Ma Damn! est un rouge magnifique, lumineux et vibrant dont je suis dingue ! C’est le rouge parfait, vous savez, celui qui habille parfaitement une tenue, fait les dents un peu plus blanche et fait surtout oublier les cernes et les cheveux pas coiffés 😛

 

  • Spanked est une sorte de bois de rose vraiment sympa, qui se porte très facilement au quotidien mais un poil plus original que les teintes similaires que j’essaye d’habitude.

EN RÉSUMÉ

LES + LES –
  • Pigmentation parfaite et uniforme dès le premier passage
  • Texture crémeuse, légère et confortable
  • Glisse sur les lèvres
  • Couleur vibrante qui ne se ternie pas au fil des heures
  • Packaging un peu cheap
  • Seulement 1,7g de produit (contre 3g en général) pour 18€
  • Application peu précise
  • Transfert énormément!
  • File un peu dans les plis
  • Produit auto-salissant (texture si crémeuse qu’elle fond et salie le tube)
  • Peu de teintes faciles à porter