Beauty, Test

TEST & SWATCHS: Je fond pour la palette « DESERT DUSK » de Huda Beauty

 Quand les palettes Huda Beauty sont sorties en France, je n’ai pas eu envie de faire comme tout le monde et de craquer, malgré tout le bien que j’avais entendu dessus. Il faut dire que j’ai déjà de quoi faire niveau palettes… Mais bon, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis 😀

Je ne regrette pas.

J’ai beaucoup hésité, mais comme j’ai passé le cap en Automne, la Desert Dusk me semblait être un meilleur choix, avec ses couleurs un peu plus chaudes que la Rose Gold. Spoiler : je craquerai aussi pour la Rose Gold dans les mois à venir.

  • PACKAGING 

C’est le seul point qui me déçoive un peu. Certes, je trouve cette palette très jolie avec ce « diadème », ces jolis yeux parfaitement maquillés et les teintes qui annoncent tout de suite la couleur. Mais il est dans une sorte de carton et je préfère les palettes plus en dur. Cependant, le miroir est parfait : suffisamment grand pour se maquiller avec. Mention spéciale pour la carte transparente avec les yeux qui rend la palette encore plus canon quand elle est sur les fards. Ce n’est peut-être pas hyper explicite mais regardez la photo qui suit pour comprendre ce que je veux dire !

 

  • TEXTURE ET APPLICATION

Super. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit quand j’y pense. J’aime beaucoup la texture de ces fards, très crémeux et agréables à utiliser pour les scintillants, un peu plus sec pour les mats mais très malléables pour la plupart. Ils sont très facile à appliquer, s’estompent très bien. C’est rare que tous les fards (ou presque) d’une palette soient aussi réussis. Souvent, les teintes foncées sont beaucoup plus difficiles à travailler. Même si dans cette palette, les fards foncés sont un peu moins faciles à estomper, ce sont probablement les meilleurs que j’ai testés (ex-aequo avec les Marc Jacobs que j’adore). Autre détail génial : ils ne font pas de chûtes.

Les fards irrisés et pailletés sont les plus incroyables : ils fondent sur la peau et sont encore plus beaux appliqués au doigt. Je suis conquise !

 

 

  • PIGMENTATION

Là aussi, j’adore. La pigmentation de ces fards est incroyable. Pour la plupart, il suffit d’une petite quantité pour avoir une couleur magnifique, qui est exactement celle que l’on voit sur la palette avec des reflets superbes. Pour d’autres la couleur est très facilement modulable, et en rajoutant un peu de matière on peu jouer sur l’opacité de la couleur. Cela permet de faire des maquillages discret ou beaucoup plus colorés, même en utilisant les couleurs orangés, framboises ou rouges.

  • TENUE

Je vais arrêter de dire que je suis conquise, parce que vous allez commencer à en avoir marre, mais la tenue est très bonne. Je préfère toujours utiliser une base à paupières pour éviter toute mauvaise surprise au cours de la journée, surtout quand je mélange les teintes. Je suis particulièrement contente des fards irisés qui ne perdent pas leur éclat au cours de la journée comme c’est souvent le cas, et qui restent superbes malgré les heures qui passent, le vent, le mauvais temps, et blablabla. J’adore pouvoir voir le soir en rentrant du boulot que les reflets sont toujours là et aussi beau que le matin. Le seul mauvais point, c’est la teinte Cosmo dont les paillettes tombent au fil des heures.

 

  • COULEURS

Whaou (j’ai trouvé un autre mot !!). Il y a de quoi réaliser des dizaines de maquillages différents dans cette palette, dans des tons violets ou dans des tons orangés/marrons plus chauds. Je n’utilise pas très souvent les fards violets, mais je les adore aussi ! Sur le compte Instagram de la marque, on voit des maquillages superbes avec ces teintes !

 J’adore mixer les couleurs ou juste utiliser une couleur claire sur la paupière mobile avec un trait d’eyeliner. Ce dont je suis le plus fan, c’est de la profondeur des couleurs, et des reflets des fards !

  • DESERT SAND – beige aux sous tons jaune orangé, fini mat
  • MUSK – brun taupe aux sous tons chauds, fini mat
  • EDEN – saumon vif aux sous tons chauds, fini mat
  • AMBER – brun aux sous tons chauds et rouge, fini assez mat
  • BLOOD MOON – cuivre foncé aux sous tons chauds et rouge, fini métallique (j’adore sa texture crémeuse)
  • OUD – brun aux sous tons prune et chauds, fini mat (cette teinte est moins sèche que les autres fards mats de la palette)

  • CELESTIAL – brun aux sous tons chauds, dorés pêche, fini métallique et scintillant
  • NEFERTITI – doré aux sous tons bruns, fini scintillant
  • TWILIGHT – lavande aux sous tons chauds et rosé, fini métallique et scintillant
  • AMETHYST – violet un peu magenta aux sous tons roses chauds, fini mat (c’est le fard le plus difficile à utiliser pour moi, assez sec et moins facile à estomper de manière uniforme)
  • ROYAL – prune brun aux sous tons chauds qui contient des paillettes rose clair
  • RETROGRADE – cuivre brun avec des paillettes vert/bleu, fini scintillant (la couleur perd de son intensité quand elle est appliquée et fait quelques chûtes)

  • CASHMERE – taupe aux sous tons chauds, fini métallique
  • ANGELIC – rose pêche aux sous tons froids, mais avec des reflets scintillants dorés (difficile d’obtenir un rendu uniforme en appliquant cette teinte qui peut être un peu plus dure à travailler)
  • COSMO – cuivre foncé au fini très pailleté (faible pigmentation, et difficile d’appliquer correctement les paillettes qui ne se collent pas sur la paupière, même avec une base ou en mouillant le fard – le fard bouge beaucoup au cours de la journée, ma plus grosse déception de cette palette)
  • TURKISH DELIGHT – rouge framboise aux sous tons chauds et cuivré, fini metalique (une teinte magnifique, mais pas toujours facile à porter)
  • SAFFRON – rouge foncé aux sous tons chaud, fini mat (le fard n’est pas du tout poudreux bien qu’un peu sec, ce qui permet de dompter sans problème cette couleur pas toujours facile à porter)
  • BLAZING – orange aux sous tons rouge chaud, fini mat

 

  • Un maquillage parmi beaucoup d’autres

Pour finir, voici un maquillage que je fais très souvent avec cette palette, mais qui change un peu suivant mon humeur. J’ai appliqué Musk mélangé à une touche de Safpron dans le creux et en raz de cils inférieurs, Céléstial sur la paupière mobile mélangé à un peu de Nefertiti et un peu de Oud dans le coin externe de l’oeil.

Puis un trait d’eye-liner et le tour est joué!

 

EN RESUMÉ:

LES + LES –
  • Très bonne pigmentation (possibilité de jouer sur l’opacité des fards en rajoutant de la matière)
  • Fards faciles à estomper et utiliser
  • Couleurs superbes, riches et profondes
  • Les teintes scintillantes à la texture crémeuse et aux reflets sublimes
  • Palette en »carton »(je préfère quand c’est dans une matière qui ne prend pas l’eau…)
  • Le fard pailleté « Cosmo » n’a pas une super intensité