"Healthy"

C’est (re, re, re…)parti !

J’ai toujours été gourmande. Très gourmande. Et j’ai souvent comblé l’ennui ou le mal être avec de la nourriture. Je suis du genre à me faire un paquet de gâteau quand je n’ai rien à faire, à me réconforter avec du chocolat ou encore à me motiver avec une tartine en récompense d’une tache accomplie.

Il y a quelques mois, j’en ai eu marre des régimes yoyo, de mes phases de motivation extrême suivies de phases de lâchage complet. Ah oui, j’en ai perdu des kilos au cours des dernières années, mais j’en ai repris encore plus. En Février, j’ai changé d’approche. M’affamer pendant des semaines ne marche pas, ce n’est pas bon pour le corps et ça me pousse à des crises de « boulimie » incontrôlables. La solution, c’est tout simplement de réapprendre à manger. Et ça a marché. Entre Février et début Mai, j’ai perdu 7 kilos. Je m’attendais à plus, mais en 3 mois ce n’est pas si mal. A partir de Mai, les choses se sont corsées: les anniversaires, la fin des cours, les apéros entre copains et les repas en famille, les week-end entre amis, le début d’un nouveau stage, … Même si j’étais pleine de bonne volonté et que j’avais déjà changé ma façon de gérer la nourriture, j’ai arrêté de faire trop attention. Heureusement, les dégâts n’ont pas été trop graves, et je n’ai repris que 1 kilo.

Mais je n’ai pas encore atteint mon objectif. Mon objectif, c’est d’atteindre les 65 kilos, un poids avec lequel je devrais me sentir bien. J’ai donc presque 10 kilos à perdre. Mon objectif aussi, c’est de dire au revoir à mon bidou et à mes bras grassouillet, de dire adieu à mes poignées d’amour.  De me sentir bien dans ma peau, tout simplement. Plusieurs fois j’ai essayé de reprendre, et plusieurs fois je n’ai pas fait assez d’efforts. Mais cette fois je le sens bien! Peut être qu’il me faudra plusieurs mois pour y parvenir, peut être que je craquerai souvent sur un burger un une pâtisserie, mais au final, perdre du poids ça ne se fait pas en quelques semaines. Ça prend du temps, et il n’y a pas vraiment d’échecs, seulement des étapes et des difficultés à surmonter. Une fois que j’ai compris ça, j’ai eu beaucoup moins de mal à avancer. Avant, dès que je faisais un écart, je me disais « foutu pour foutu, autant se lâcher ». Mais NON! On peut craquer pendant un repas, et éviter d’en faire 5 autres hyper caloriques juste comme ça. On peut essayer de résister à ses pulsions et ne pas y arriver tout à fait. En fait, perdre du poids, je pense que c’est un peu comme la vie: pas toujours facile, mais il faut se relever quoi qu’il arrive.

Bon, ça fait beaucoup de blabla tout ça! Ce que je voulais surtout vous dire, c’est que j’aimerai partager cette partie de ma vie avec vous. Ce combat que nous sommes des milliers à mener. J’essayerai de poster régulièrement des articles sur le sujet, pour vous tenir informés, pour partager les astuces que je pourrais découvrir, râler si besoin et surtout (j’espère), partager mes résultats!

Je vous laisse pour aujourd’hui, on se retrouve bientôt pour un premier petit bilan avec probablement mon bilan de la semaine et ce que je compte faire pour retrouver la ligne, et surtout LA GARDER!

Bonne soirée,