Style, Travel

3 jours et demi à Rome: entre histoire et carbonara

Destination Rome…

Pour faire une petite pause avant Noël, nous sommes partis en amoureux quelques jours. Nous voulions une destination pas trop loin, facilement accessible, et notre attention s’est portée sur la jolie ville de Rome. J’y étais déjà allée il y a une quinzaine d’années maintenant, mais je n’ai que très peu de souvenirs, si ce n’est d’avoir assisté à la dernière messe de Pâque célébrée par Jean Paul II sur la place Saint Pierre. Ces 3 jours et demi furent donc une totale redécouverte de cette ville.

Dans cet article, je vous parlerai de ce que nous avons fait et ce qu’il faut absolument voir, avec les quelques bonnes adresses que nous avons pu tester.

Les musées sont assez chers à Rome, mais nous avons la chance de toujours bénéficier de la réduction pour les personnes entre 18 et 25 ans habitant l’UE. Une autre alternative moins chère, ce sont les églises qui sont légions et gratuites !

 

 

JOUR 1 :

Nous sommes arrivés un vendredi soir en milieu d’après-midi et sommes directement allé poser nos valises à l’Hôtel. Nous avons séjourné à l’Esedra Relais car nous avions une Smartbox qui nous permettait d’avoir deux nuits gratuites sur place.

Honnêtement, je ne vous conseille pas cet « hôtel ». Ce sont plus des chambres et même si la déco est assez sympa, le lit était vraiment inconfortable et la chambre très mal insonorisée. Nous n’arrêtions pas de nous relever pour vérifier que les fenêtres étaient bien fermées, tellement le bruit de la rue était fort, difficile de bien dormir dans ces conditions. Le petit déjeuner livré en chambre chaque matin n’était pas top. Heureusement que nous n’avons pas passé beaucoup de temps à l’hôtel ! Il est cependant très bien situé, il faut lui reconnaitre au moins ça.

Le soleil se couche très tôt en cette période de l’année, aux alentours de 16h45. Quand nous sommes ressortis, il faisait déjà bien nuit. Nous avons décidé d’aller visiter la Basilica di Santa Maria Maggiore, l’une des 4 grande basilique majeure de la ville. Passez-y si vous le pouvez, elle vaut vraiment le détour, et l’entrée est gratuite.

 

A deux pas se trouve la Basilica di Santa Prassede : beaucoup plus petite mais très jolie, et mystique avec la nuit tombée.

 

Nous sommes ensuite allés faire un coucou au Colisée de nuit avant d’atterrir vers la Piazza della Madonna dei Monti où nous avons trouvé un petit resto incroyable qui fait des foccacias fourrées et des pâtes à tomber: Ce Stamo a Pensa’. Je vous conseille particulièrement les Carbonaras qui étaient de loin les meilleures que j’ai goutées. En plus, ce n’est pas cher du tout. Je ne vous conseille juste par leur vin blanc, qui n’était pas top.

 

 

JOUR 2 : Le Vatican et ses environs

Le meilleur conseil que je puisse vous donner pour visiter Rome : réservez vos billets à l’avance, et levez-vous tôt !

Nous sommes arrivés au Vatican vers 9h pour une visite à 9h30, et déjà la queue était impressionnante. Heureusement, nous avons pu passer devant grâce à nos billets réservés sur le site du Vatican et au coupe file que nous avions pris (je n’avais jamais aussi bien dépensé 4 euros…).

Notre billet comprenait le Vatican et la chapelle Sixtine, mais nous avons aussi pu visiter certains des musées du Vatican.

En arrivant, nous avions une vue imprenable sur la Basilique Saint Pierre au loin. Le site est vraiment grand et rassemble plusieurs musées.

Direction la chapelle Sixtine :

Nous avons commencé par suivre les flèches direction la Chapelle Sixtine, accessible par un seul chemin, ce qui nous a permis de découvrir au passage de nombreuses salles comme la Galeries des Tapisseries, la galeries des Cartes géographiques ( <3 ),  les 4 chambres de Raphael ( <3 ), les appartements Biorgia. Au bout du chemin apparait enfin la Chapelle Sixtine dont les peintures sont vives et lumineuses grâce à la rénovation qu’elle a subie. D’ailleurs, des petits carrés plus sombres ont été laissés un peu partout dans la chapelle, pour montrer à quoi les peintures ressemblaient avant d’être nettoyées et rénovées. La différence est saisissante.

 

La Pinacoteca :

Plusieurs salles pour découvrir une collection très riche de peintures à l’huile anciennes à plus récentes. On commence par celles qui datent du moyen âge en avançant au fur et à mesure dans le temps. Il y a parmi ces nombreuses toiles de très belles réalisations du Bernin, de Poussin, du Caravage, …

 

Le Musée des Carrosses :

Nous sommes tombés sur ce dernier un peu par hasard, et il se fait en 10 minutes maximum. Il montre les différents carrosses et voitures utilisées par les Papes au cours des derniers siècles. On y voit aussi la voiture dans laquelle Jean Paul II s’était fait tirer dessus.

Il y a aussi un musée Étrusque, un musée Égyptien, et quelques autres mais nous n’avons pas pris le temps de les visiter au profit de la suite de notre programme.

 

Une fois nos visites terminées, nous sommes ressortis du Vatican direction la Place Saint Pierre (en attrapant une part de Pizza dans un boui boui au passage). Cette place est juste GRANDIOSE ! <3 Ses colonnes, ses fontaines, la vue sur la Basilique…

 

Pour visiter la Basilique, il faut passer un portail de sécurité, nous avons attendu environ 30 minutes pour y accéder, mais une fois passé, plus de queue et nous pouvions nous balader dans la Basilique gratuitement.

C’est l’une des 4 basilique majeure de la ville, et elle est juste incroyable. Partout où nos yeux se posaient, il y avait une peinture ou une gravure à découvrir.

La visite du Dôme est payante mais nous n’avons pas regretté la dépense et les 500 et quelques marches pour y accéder. Au milieu de l’ascension, on arrive juste sous la coupole avec une vue imprenable sur la basilique depuis le haut. Et en haut des marches, la vue de la ville est à couper le souffle.

 

A deux pas de la place Saint Pierre se trouvent d’autres merveilles comme le Castel Sant’Angelo qui offre une vue incroyable sur la cité du Vatican, et que je vous conseille de visiter au coucher du soleil. Depuis le toit, vous verrez le Vatican changer de couleur et les teintes du ciel virer au rouge au-dessus de la ville. Il contient aussi une jolie collection d’armes et quelques salles intéressantes.

 

 

Juste à côté se trouve aussi le Ponte San’Angelo qui traverse le Tibre. L’un des plus beaux ponts de la ville que l’on traverse entouré de statues d’anges. <3

 

Pour le diner, on m’avait donné une adresse qui s’est révélée géniale (mais attention à réserver !) : Ristorante Nerone al Viminale. Le cadre est très sympa, la nourriture pas très chère (40€ à deux) et délicieuse ! Je vous conseille en entrée le Trio de Bruchetta à partager et en dessert le Tiramisu à la pistache. Un délice.

 

 

JOUR 3 Matin : Le Colisée, le Mont Palatin, le Forum

Pour le Colisée, pensez aussi à réserver votre billet en avance ou comme nous à arriver à 8h. Environ 30 minutes d’attente pour passer le passage de sécurité, et des conditions de visite excellentes puisque nous sommes arrivés avant la foule.

Le monument est aussi grandiose de l’extérieur que de l’intérieur. Dans les voutes, une sorte de musée retrace l’histoire de Rome et du bâtiment. Vous aurez aussi une vue imprenable de son ensemble.

 

Dans le billet sont incluses les visites du Mont Palatin et du Forum, dont l’accès est juste à côté du colisée.

Le mont Palatin permet d’avoir une vue imprenable sur la ville, et c’est très agréable de s’y balader car le site est assez calme. De l’autre côté, vous découvrez le Forum et replongez dans la Rome antique. De nombreux vestiges de temples sont à découvrir. C’est un moment hors du temps… Marchez sur ces pierres qui ont des centaines d’années et voir encore se tenir aujourd’hui des colonnes immenses.

 

Pause déjeuner chez Pasta Eat Fast Food, une sorte de fast food de pâtes fraiches cuisinées à la demande. On les fait sous vos yeux… Très sympas comme endroit, et rapide pour ne pas perdre de temps.

 

 

JOUR 4 Après-midi : Capitole, Panthéon et balade

A deux pas du Forum Romain se trouve une place incroyable : la Piazza Venezia. Sur cette place, il y a notamment le Palazzo di Venezia, merveille blanche qui se dresse en haut de longs escaliers, et un obélisque qui a inspiré celui de la place Vendôme à Paris (Napoléon n’ayant pas réussi à le piquer, il a fini par construire le sien en s’en inspirant, voir en le copiant totalement).

Juste à côté un peu sur la droite se trouve les marches de la Cordenata qui vous mènerons tout droit sur la place du capitole. Sur 3 des côtés de cette place se trouve 3 musées, les musei Capitolini. Nous n’avions pas trop le temps de les faire, et comme l’entrée est assez onéreuse nous n’y sommes pas allés.

 

En traversant la place du capitole, tout au bout, vous pourrez avoir une vue imprenable sur le Forum Romain. Le coin parfait pour le découvrir si vous n’avez pas eu l’occasion de le visiter. Et si vous allez au bout de la place, à gauche, vous pourrez admirer la célèbre statue de la Louve du Capitole (qui montre Remus et Romulus sous la louve qui les avait recueillis). Cette statue est une réplique car l’originale se trouve au museo del palazzo dei conservatori.

 

Ensuite, nous avons déambulé dans la ville en faisant quelques arrêts : le Panthéon d’abord, qui se dresse depuis des centaines d’années mais qui est toujours aussi beau. Sa coupole est gigantesque et a inspiré celle de la Basilique Saint Pierre qui reste cependant plus petite. En haut de la coupole se trouve un trou de 9m de diamètre car oui, le Panthéon est un monument à ciel ouvert. D’ailleurs, en son centre au sol, deux trous permettent d’évacuer la pluie quand cela est nécessaire.

 

Bref arrêt sur la Piazza Navona toute en longueur où se dressent la Fontaine des quatre Fleuve du Bernin juste devant l’église de Sant’Agnese in Agone (et où l’on peut toujours voir le crane de Sainte Agnès). Même si l’église ne vous tente pas, je vous conseille de passer jeter un coup d’œil à cette fontaine…

 

La balade continue pour se terminer juste à temps pour voir le coucher du soleil du haut de la Piazza di Spagna, au centre de nombreuses rues commerçantes. Une jolie fontaine et l’église de la Trinité-des-Monts rendent cette place encore plus belle. C’est aussi un très bon endroit pour admirer un coucher de soleil…

Pour finir la journée en beauté, direction le quartier de Trastevere, facile d’accès en bus. C’est un quartier populaire pleins de petites ruelles très agréables où l’on retrouve énormément de petits bars et restaurant. S’y balader est très sympa, c’est un endroit très vivant. Nous avons diné dans un petit resto Otello où les pizzas étaient délicieuses. Et 25€ à deux c’est plus que raisonnable.

 

 

JOUR 4 :

Dernière matinée à Rome : départ à 6h30 pour arriver à la fontaine de Trevi avant tout le monde. Il y a tellement de visiteurs pendant la journée que c’est la seule solution pour en profiter sans la foule. Et nous n’avons pas été déçus… C’est aussi l’occasion de jeter une pièce dans la fontaine, de dos et avec la main droite pour pouvoir revenir dans la ville un jour…

C’est un endroit incroyable, et encore plus le matin tôt…

Comme la pluie arrivait, nous avons décidé de ne pas aller au parc de la Villa Borghese, mais plutôt de faire les deux dernières Basiliques majeures de la ville.

Premier stop à la Basilica di San Giovanni in Laterano, la première église qui fut consacrée par Constantin à Rome et qui est spectaculaire.

 

Mais notre coup de cœur a été la Basilique de Saint-Paul-hors-les-murs. Plus loin du centre, on y accède très facilement en métro. Je crois que c’est celle que nous avons préféré pendant notre séjour : ses colonnes, son immensité, les peintures et mosaïques qui la décorent, Passez-y si vous en avez l’occasion, elle vaut vraiment le détour.

 

En résumé :

Beaucoup de marche, beaucoup d’églises et de basiliques, des vues superbes, des monuments à couper le souffle qu’ils aient 300 ans ou 2000 ans. Si vous avez quelques jours, filez pour découvrir la ville ! En plus, vous pourrez vous faire une bonne orgie de Carbonara à l’Italienne. Miam.

 

A ne surtout pas louper:

Difficile de choisir… Un peu tout ce qu’on a vu je dirais! Ce qui donne:

  • La fontaine de Trevi
  • Le Colisée
  • Le Forum Romain
  • Le Vatican
  • La place Saint Pierre et le dôme de sa basilique
  • La Plazza di Spagna et sa vue
  • Ponte San’Angelo
  • La vue depuis le Castel Sant’Angelo
  • La Place du Capitole et la statue de la Louve du Capitole
  • La Basilique Saint-Paul-Hors-Les-Murs