Beauty, Test

SWATCH: La Naked Cherry de Urban Decay, bijou d’automne

Les Naked d’Urban Decay, c’est quand même un basic… quand j’ai commencé à devenir accro au maquillage, c’est avec les Naked que j’ai commencé: la 1 d’abord, qui est restée ma préférée, puis la 2, la 3… et je me suis arrêtée la. Au bout d’un moment j’avais l’impression de revoir un peu les mêmes choses, et j’utilisais en tout et pour tout 4 fards de chaque palette.

Mais quand même, elles sont chères à mon coeur! Et vu ma passion pour les teintes rouges, j’ai voulu essayer sans plus tarder la version Cherry ! 

 

 

PACKAGING

Très chou, avec ses petites cerises ! La forme reste la même que pour les autres Naked: un long miroir, 15 fards et un pinceau. Le pinceau, c’est quand même toujours le petit truc en plus. Surtout que celui-ci est vraiment pas mal avec un côté estompeur pour le creux, et un autre parfait pour l’angle.

Mais j’ai été limite un peu déçue en l’ouvrant quand je n’ai pas senti une odeur de cerises. En même temps, on est pas chez Too Faced, et ce n’est pas dans l’habitude d’Urban Decay de parfumer ses fards. Dommage, une délicate odeur est toujours agréable!

 

 

TEXTURE

Rien à redire, je retrouve bien là les fards Urban Decay. Gros gros coup de coeur pour les fards irisés qui ont une pigmentation de DINGUE! Ils sont très crémeux, et très faciles à utiliser, même au doigt pour une pigmentation plus intense. Je sens que je vais en abuser pendant les mois à venir… J’aime beaucoup aussi les teintes mattes foncées que j’ai trouvé très faciles à travailler bien qu’elles soient moins crémeuses et qu’il faille plus de temps pour les estomper.

 

 

TENUE

Encore une fois, rien à redire: les fards Urban Decay tiennent très bien en règle général, et je n’ai pas été déçue avec ceux là.  J’utilise toujours une base, mais je n’ai aucun problème: pas de coulure, pas de transfert. Les teintes commencent à perdre de leur intensité aprs environ 8h.

 

 

TEINTES

La force de cette palette, c’est son nuancier dans les roses/rouges. On aime ou on aime pas, et ce n’est pas forcément facile à porter pour tout le monde, mais moi j’adore. Ce camaïeu est parfait pour l’automne, et change du orange! Malgré ces tonalités un peu atypiques, je trouve que la plupart des fards sont très faciles à porter au quotidien. Il n’y en a qu’un ou deux que je n’utiliserai pas ou peu je pense.

Par contre, je suis un peu déçue qu’il n’y ai pas une teinte claire irisée pour les touches lumière. Surtout que Urban Decay m’a habitué à de très belles teintes utilisables en highlighter!

Mais bon, comme l’avis sur les couleurs est assez subjectif, je vais vous laisser découvrir les teintes par vous même (sans retouches!):

  • SPOT: crème nude – teinte matte
  • CAUTION: taupe clair que je qualifierai de « crème brûlée » – teinte matte
  • BANG BANG: rose gold – teinte irisée
  • FEELZ: Dusty rose / bois de rose – teinte matte
  • JUICY: pêche aux sous tons chauds – teinte matte
  • TURN ON <3 : rose légèrement brun métallique – teinte irisée métallique

 

  • AMBITIOUS: Bronze rosé – teinte irisée métallique
  • BING: mauve rosé froid – teinte matte (plus difficile à travailler)
  • DEVILISH: Prune aux sous tons rouge – teinte matte
  • YOUNG LOVE: Cranberry / Framboise – teinte irisée métallique
  • DRUNK DIAL: Bordeaux – teinte irisée métallique
  • PRIVACY: brun bordeaux – teinte matte

 

EN RÉSUMÉ

J’aime beaucoup cette palette aux teintes originales que je trouve parfaite pour l’automne. Avec des lèvres un peu nudes, le résultat est canon! Ou avec des lèvres cerises, pour un total look! Je pense que je vais craquer pour les rouges à lèvres de la collection d’ailleurs…

 

LES + LES –
  • Teintes originales
  • Pinceau fourni dans la palette
  • Très bonne pigmentation
  • Fards irisés très crémeux
  • Bon ratio fards irisés / fards mats
  • Fards faciles à utiliser
  • Bonne tenue
  • Pas de teinte claire irisée pour les touches lumières

  • Quelques teinte plus difficile à porter au quotidien