Beauty, Style, Test

TEST & SWATCH: La palette Rosy Nudes de Bobbi Brown

Bobbi Brown a sorti récemment deux nouvelles palettes aux teintes nudes. Une version rosée et une version plus dorée pour convenir à toutes les carnations. J’adore les fards à paupière de la marque, alors j’ai tout de suite craqué pour la version « Rosy Nudes », qui correspond exactement aux couleurs que j’aime porter au quotidien.

Cette palette de 10 fards contient exclusivement des teintes neutres (d’où le nom de nude, le mystère est levé. De rien! 🙂 ), parfaits pour des maquillage naturels et lumineux de tous les jours. Elle est à 59€ sur le site de la marque mais hors stock actuellement… Je l’ai cependant trouvée sur plusieurs autres site, comme celui de birchbox à 58,90€ (et 50,07€ si vous êtes abonnés à la box… just saying !)

Ce que j’aime tout particulièrement dans cette palette, c’est que j’utilise TOUTES les teintes très facilement ! Même si les couleurs ne sont pas hyper originales, elles sont toutes très facile à porter et à utiliser au quotidien. L’autre gros avantage, c’est la taille des fards clairs, ceux que j’utilise le plus pour unifier ma paupière. Les fards « bases » quoi. Ce sont souvent les premières teintes que je finis dans une palette, et là vu la quantité je pense que le risque est moindre puisqu’ils font deux fois la taille des autres fards.

 

Pour celles qui auraient la flemme de lire, un petit résumé sur les plus et les moins de cette jolie palette:

LES + LES –
  • Teintes superbes pour des maquillages de tous les jours
  • Deux fards « bases » en grand format
  • Bonne pigmentation
  • Texture crémeuse
  • Application très facile
  • Pas de chûtes
  • Les fards se fondent bien
  • Excellente tenue
  • Fards clairs pourraient être un poil plus pigmentés
  • Les couleurs commencent à faner au bout de 8-9h

Mais pour celles qui veulent plus d’informations, c’est parti!

 

PACKAGING

J’aime beaucoup l’extérieur du boitier, avec sa couleur rose blush et l’inscription « nude ». Après, ça reste très subjectif. Par contre le boitier est très pratique avec son grand miroir. C’est juste dommage qu’il n’y ai pas un pinceau qui vienne avec… ça aurait été bien pratique (surtout que les pinceaux yeux de Bobbi Brown me donnent envie depuis un bon moment).

 

 

TEINTES

10 fards, donc 10 couleurs dans cette palette. La palette donne l’impression d’avoir été divisée en deux pour proposer deux différents assemblages de teintes. A gauche, les teintes rosées et plus froide. A droite, des teintes un peu plus chaudes. Après, on mixe comme on veut, mais j’aime bien suivre ces sortes « d’assemblages » prédéfinis.

 

 

A gauche :

  • White Smoke – blanc aux sous-tons rosés, légèrement irisé
  • Nudest – rose pâle, mat
  • Sunrise Glow – rose pêche clair, irisé
  • Tan – brun taupe Claire, mat
  • Milk Chocolate – brun aux sous-tons froids, mat

 

A droite:

  • Watercolour Pink – rose pâle aux reflets légèrement dorés, irisé
  • Nude – rose chaud, mat
  • Dusk – superbe cuivre aux sous tons rosés, irrisé/pailleté <3
  • Chocolate Smoke – brun au sous-tons bronzes, irrisé <3
  • Rich Caviar – brun très foncé, mat

 

 

TEXTURE & APPLICATION 

Que ce soit pour les fards mats ou les fards irrisés, ils sont tous incroyablement faciles à appliquer. Ils se fondent parfaitement sur la paupière, ne chutent pas, ne font pas de paquets, bref, rien à redire. Je suis particulièrement fan des teintes un peu irisées qui sont crémeuses à souhait et faciles à appliquer même au doigt.

En terme de pigmentation, les teintes foncées sont très pigmentées mais j’aurais aimé un chouilla plus d’intensité pour les teintes les plus claires comme Nudest et Sunrise Glow. J’aime appliquer simplement une ombre irrisée avant mon trait d’eye liner et là le résultat n’est pas assez intense à mon gout. Il reste quand même l’astuce qui marche à chaque fois : mouiller le fard !! Mais Bobbi Brown m’avait habituée à mieux pour le pigmentation des fards clairs et « touche lumière ».

 

 

TENUE 

La tenue est très bonne pour tous les fards. Ils restent bien en place durant toute ma journée de travail sans filer dans les plis. La seule chose que je remarque c’est qu’au bout de 8 ou 9h, les couleurs se fanent un peu. Rien de trop flagrant non plus, mais les fards clairs perdent encore plus en intensité.